Billets de mars 2009

Une seconde …

Lundi 23 mars 2009

Savez vous qu’a chaque fois que l’on demande : ‘une seconde’, on pourait dire ’9 192 631 770 oscillations d’un rayon lumineux’ … bon d’accord, c’est beaucoup moins pratique mais c’est un peu plus original non ?

Pour la petite histoire, ca fait bien longtemps qu’on meusure plus le temps par rapport à cycle de rotation du soleil ou de la terre : en effet ceux si varient et donc ne peuvent pas etre considéré comme unité-étalon de temps. Du coup, depuis 1967, on a defini la seconde comme étant le temps nécessaire à un rayon lumineux (dont la longueur d’onde excite le césium 133) pour provoquer 9 192 631 770 periodes de la radiation .

Tout ca pour quoi ? Pour essayer d’approcher une exactitude, stabilité dans un monde qui n’est que mouvement… Malgré nos efforts, les horloges atomiques actuelles ont une inexactitude relative de l’ordre de 10^-15, ce qui correspond à un écart d’une seconde au bout de plusieurs dizaines de millions d’années… Bref, on a pas réussi à figer le monde !!
(D’autant plus que les dernières théories de physique quantique remettent serieusement en question la non variation de certaines données considérées comme constante dans la conception des horloges atomiques !)

Un album qui vous impose le sourire

Lundi 23 mars 2009

Ce WE, j’étais en WE dans le grand est, à strasbourg. Au milieu des quelques heures des trajets qui nous éloigne de ses terres éloignées, l’excellent DJ Simon a l’idée de mettre un CD … tout simplement génial !
Je vous en fais part : il s’agit d’un album de Sufjan Stevens  : Come on feel the illinoise.

Je vous laisse écouter.

Illinois – Sufjan Stevens

Acheter le CD : Fnac.com

Le jour se lève

Mercredi 18 mars 2009

Le jour se lève sur notre grisaille, sur les trottoirs de nos ruelles et sur nos tours
Le jour se lève sur notre envie de vous faire comprendre a tous que c’est a notre tour
D’assumer nos rêves, d’en récolter la sève pour les graver dans chaque mur de pierre
Le jour se lève et même si ça brûles les yeux, on ouvrira grand nos paupières
Il a fait nuit trop longtemps et avancer sans lumière nous a souvent fait tâtonner
Personne a pardonner, si on est la aujourd’hui c’est juste qu’on a pas abandonné
On a cherché la lueur de l’aube en sachant qu’elle avait la couleur de l’espoir
On s’est armé de nos stylos pour écrire nous-mêmes la suite de toute cette histoire
Le jour se lève, sort de sa grève, c’est grave a quel point la nuit a été agitée
On en a de belles a raconter même si j’imagine que ça sera sûrement loin de tes JT
Le soleil éclaire notre papier qu’on avait gratté dans l’ombre pendant toute la nuit

[...]

Le jour se lève, on le doit peut-être qu’a nous et quand je dis ça, c’est pas juste une métaphore
Le jour se lève et si ça se trouve, c’est uniquement parce qu’on l’a espéré fort.

Grand Corps Malade – Le jour se lève dans Midi 20

Une phrase de Marianne … ou presque !

Mercredi 18 mars 2009

… pendant un beau cours sur la tuberculose

Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux.
- Mère Teresa –

Ma grand-mère a son Blog !

Mardi 17 mars 2009

Dans la famille des guirimand branchés, je voudrai la grand mère !
Non : vous ne revez pas : ma grand-mère a son blog !!

Venez découvrir des recettes d’exception pour faire des repas plat-uniques c’est-à-dire entrée, plat, légumes, fromage, yaourt, gâteau, petite crème et fruits !
Régalez-vous bien !
http://mamita.guirimand.fr

La simplicité tranchante …

Dimanche 15 mars 2009

Connaissez vous le rasoir d’Occam ?

Surement, mais pas sous ce nom ! Il s’agit d’une méthode heuristique (L’heuristique est l’art d’inventer !) qui s’énnonce sous le principe suivant : « les entités ne devraient pas être multipliées sans nécessité » (en latin c’est toujours plus stylé !! ça donne ca : « Pluralitas non est ponenda sine neccesitate » ).

En gros, plus une théorie a besoin d’élement pour se vérifier, moins on a de chance d’en élucider ses théormèmes ou loi ! Ou bien encore, il faut preferer l’hypothèse « la plus simple » parmi toutes celles qui sont imaginé. Dis sous un autre vocabulaire plus Shadokiens : « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?! »

Le principe du rasoir d’Occam consiste à ne pas utiliser de nouvelles hypothèses tant que celles déjà énoncées suffisent, à utiliser autant que possible les hypothèses déjà faites, avant d’en introduire de nouvelles, ou, autrement dit, à ne pas apporter aux problèmes une réponse spécifique,  avant d’être (pratiquement) certain que c’est indispensable, sans quoi on risque d’escamoter le problème, et de passer à côté d’un théorème ou d’une loi physique.

Pourquoi le rasoir ?

Le rasoir se réfère au fait de « sabrer » (non, pas des bouteilles !) de la théorie les variables ou concepts superflus qui entrainent toutes sortes de complications. L’expression « rasoir d’Occam » a été employée pour la première fois par Sir William Hamilton en 1852, sur le modèle de « rasoir des nominaux » qui vient de Condillac. Il ne désigne pas le rasoir qui tranche entre deux hypothèses, mais plutôt celui qui rase et coupe les fausses hypothèses en ne laissant que la bonne…

Un excellent site si vous voulez en savoir plus, avec notamment les ploints fort et faible de cette théorie : http://www.charlatans.info/rasoir_occam.shtml


Personnaliser ses signature sur Hotmail, Gmail, Facebook …

Samedi 14 mars 2009

Envie d’une signature à vos Email ?

Gmail ne vous offre juste la possiblité d’un texte sans mise en forme ou lien ? Voilà une solution pour les utilisateur de Firefox : une extension qui insert automatiquement une signature personnalisé : forme (taille, couleur, style) liens et icones des principaux réseaux (Skype, facebook, MSN, …). Deplus il sait gerer plusieurs signatures !
 

WiseStamp est disponible ici !

Petite histoire marrante …

Samedi 14 mars 2009

Un exemple de phénomène qui, tout en étant déterminé par l’interaction des composantes du système, ne peut être expliqué que par une approche complexe est le paradoxe mathématique du douzième chameau.

Un jour, un vieil Arabe, sentant l’approche de la mort, divisa sa fortune, dans son testament, entre ses trois fils: l’ainé devait en recevoir la moitié, le second fils le quart et le cadet, le sixième. Or, la fortune était composée de onze chameaux. Les trois fils se trouvaient dans l’embarras car ils ne désiraient pas sacrifier les chameaux afin de recevoir leur part, ils decidèrent de consulter le sage de la région avant de s’entre-tuer. Après maintes réflexions, le sage leur dit : «prenez ce chameau de ma tente et ajoutez-le à votre héritage » Ceci est un cadeau. Si c’est la volonte de Allah, vous me le rendrez plus tôt que vous ne le pensez.» En effet, l’ainé fut satisfait de prendre 11 + 1 divisé par 2, ou six chameaux, le second de prendre trois chameaux et le cadet, deux. Six plus trois plus deux égalent onze, et le douzième chameau put être retourné chez son proprietaire. Le douzième chameau, ou le chameau symbolique, etait inutile et indispensable a la fois, car c’est a travers lui que le pacte social a été réalisé.

Jean Pierre Dupuy (1984)  d’après Bioéthique de G. Cleret

Mise à jour de mon photoblog

Jeudi 12 mars 2009

Vous trouverez les photos prises en janvier (hautes alpes) et février (baie de somme) sur mon photoblog : photos.avit.fr


Bonne visite !

Quotidien durable

Mercredi 11 mars 2009

Le blog d’olivier, sur lequel on retrouve toujours plein de nouvelles idées, projets et infos !

Un rayon de soleil tout vert !
(et en plus il est beau !)

http://quotidiendurable.com/